Un chat sous le capot ?

– Le ventilateur d’une voiture qui vient de rouler constitue un abri bien chaud : Frapper sur le capot pour le faire fuir avant de démarrer si vous voulez éviter l’accident bête.
– Rues verglacées : bon nombre d’animaux sont amenés chez le vétérinaire en raison de fractures.
– Ajouter des acides gras dans l’alimentation procure une bonne densité à la fourrure : une demi-cuillère à café/jour d’huile de mais ou d’olive aux chats/petits chiens et une cuillère à soupe aux plus grands.
– Le chauffage de la maison, particulièrement chauffage au sol, est facteur de déshydratation car il rend l’air plus sec. Remplir régulièrement l’écuelle d’eau.
– Chats et chiens ont une température corporelle de 38,5°C et résistent bien aux basses températures ; besoins énergétiques accrus en protéines (viande, poisson) sauf pour ceux d’intérieur qui font moins d’exercice et prennent facilement du poids.
– Il faut sécher le chat mouillé et lui aménager une place au chaud, dans le hamac accroché au radiateur par exemple

Partagez
Tweetez
+1