La santé en douceur

Grâce à un puissant système immunitaire et leur absence de problèmes psychologiques, les animaux peuvent se sortir naturellement de nombreux traumatismes ou maladies.
Le vétérinaire homéopathe examine l’animal et pose de nombreuses questions à son maître pour prescrire le traitement homéopathique adapté et soulager les souffrances :
– CH (dilution Centésimale Hahnemannienne mise au point afin d’adoucir les doses de médicaments trop importantes aggravant l’état du malade au lieu de le guérir) : 5 granules pour un chien, 3 pour un chat, 2 pour le lapin…
– Solution liquide : 5 à 20 goutes selon le chien, 5 gouttes pour un chat…

L’automédication est à éviter car les doses varient en fonction des animaux.

De plus en plus de clients utilisent l’homéopathie pour leurs animaux et d’autres médecines douce comme l’ostéopathie.
Chez Gardanimo, les traitements de vos chiens et chats sont suivis à la lettre.
L’éducation canine a pu rééquilibrer les animaux anxieux, hyperactifs et suspendre leur traitement vétérinaire.

Comment connaitre la température de son chien ?

Une forte fièvre due à l’infection bactérienne peut endommager de nombreux organes. Son souffle est chaud, il boit beaucoup, présente douleurs articulaires, courbatures, léthargie, agressivité, un comportement inhabituel… :
Tâter avec le dos de votre main les pattes, oreilles, aisselles, aines (zones très vascularisées qui deviennent très chaudes)

Sa TRUFFE habituellement froide et humide, sèche s’il a chaud ou soif, n’indique pas forcément une fièvre mais un écoulement jaune ou vert sortant de sa truffe indique une infection pulmonaire.
Ses GENCIVES habituellement roses et humides sont chaudes, rouges et sèches en cas d’infection ;

Une température basse : oreilles, truffe et pattes anormalement froides, tremblements, apathie… consultez aussi votre vétérinaire ! En bonne santé, le thermomètre rectal annonce 38.4 à 39.4 °C

Partagez
Tweetez
+1